L’autre jour, je suis allé au cinéma voir Harry Potter. Et j’ai eu droit coup sur coup aux bande-annonces d’Astérix aux JO, des 4 fantastiques, de Transformers, des Simpson et de Je suis une légende. Autrement dit, les adaptations de, respectivement, deux BD, deux dessin animés, et d’un roman (déjà adapté deux fois). Tout cela avant un film lui aussi adapté (médiocrement d’ailleurs) d’un roman.

Tout ça pour dire que la crise d’inspiration qui touche le cinéma semble pas près de s’arrêter. Et ne commencez pas à dire « ah oui, ces sales ricains, c’est vraiment des sales ricains ». Même si c’est dans une moindre mesure, les Français aussi semblent préférer éviter d’écrire un scénario originale quand ils en ont l’occasion (Astérix, donc, mais aussi Les Brigades du Tigre, OSS 117, Caméra Café, etc).

Un autre bon moyen d’en faire le moins possible, très prisé par les feignasses d’Hollywood, c’est de faire des suites. On a ainsi eu droit ces derniers temps à Spiderman 3, Pirates des Caraïbes 3, Shrek 3 (le 4 est pour bientôt), Die Hard 4 (nom de dieu), etc. La palme revient tout de même à Steven Soderbergh qui est parvenu à faire deux suites à Ocean’s Eleven, remake sans intérêt d’un film sans intérêt.

Bien sûr, la première pensée qui vient naturellement en voyant la bande annonce de Transformers, c’est de se dire, ouf, on a touché le fond, ils feront pas pire. Certes, c’est là la réaction naturelle de toute personne sensée, mais c’est, hélas, sous-estimer gravement les tacherons de « l’usine à rêve » (sic). Car souvenez-vous, ne vous étiez-vous déjà pas dit la même chose lorsque était sorti L’Inspecteur Gadget (qui, bien sûr, a eu droit à sa suite) ? Et Ma sorcière bien-aimée ? Saviez-vous qu’un nouveau film des Tortues Ninja était sorti cette année ? Il est temps de se réveiller et d’ouvrir les yeux : les nababs du cinéma sont prêts à adapter n’importe quoi plutôt que de produire un scénario original.

Aussi, j’ai décidé de me préparer au pire en anticipant :

SERIESUS

(Vous noterez avec intérêt que j’ai respecté le théorème de Soderbergh : un casting glamour fait passer n’importe quelle connerie. Bon bien sûr, il faut trouver Matt Damon et son pote Affleck glamour, sinon ça marche pas)

Et puis je me suis dit qu’il serait dommage de laisser de côté le patrimoine culturel national. Après tout, la France est réputée dans le monde entier pour la qualité de ses séries, et je ne vois pas pourquoi le service public ne pourrait pas se faire des ronds en adaptant les fleurons du PAF (afin de toucher le marché international, je pense qu’il faut des vedettes américaines. En plus, ça permettra à ces sales yankees de découvrir la richesse de notre exception culturelle.)

SERIESFR

J’aurais aimé vous montrer plus d’exemples mais bon là, j’ai plus trop le temps. Si vous avez des suggestions, je vous écoute.