Fariboles & Calembredaines

11 juin 2012

L'art du jardin à la hollandaise

Comment ? Tout le monde y va de son détournement de la photo officielle du président et pas F&C ? Réparons de ce pas cette incongruité.

 

hollandejardin

Posté par Fried A à 12:42 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 mai 2012

Au revoir

secondtour

Posté par Fried A à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 avril 2012

La campagne en votant

Il est 23h30, dans 30 minutes on a plus le droit de publier de sondages. Alors je vous livre le dernier : François Hollande est à 30% contre Nicolas Sarkozy à 26,5%.

Il y a 10 ans, on nous promettait un deuxième tour Chirac-Jospin.

Vous ne savez peut-être pas encore qui vous voulez comme président, mais vous savez sans doute qui vous ne voulez pas.

Ne prenez pas les sondages pour des acquis, et allez voter dimanche. Parce qu'on ne sait jamais.

Posté par Fried A à 23:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 avril 2012

La campagne en pompant

Vous trouvez que les règles d'égalité du temps de parole du CSA sont ridicules ? Vous vous dites que le principe des 500 parrainages d'élus nécessaires pour être candidat à la présidentielle, s'il permet à un Cheminade de se présenter mais pas à un Villepin, est absurde ? Vous commencez à penser qu'en général les règles qui encadrent l'élection présidentielle n'ont aucun sens ? Alors, ce billet est pour vous. 




L
e saviez-vous ? Jusqu'à vendredi soir minuit, on peut écrire sans risque "Les premières estimations des résultats de l'élection présidentielle française seront disponibles dès 18h sur les sites du Soir ou du Temps". 

Par contre, si on écrit la même phrase le samedi 21, le dimanche 22 avril, le samedi 5 ou le dimanche 6 mai, on risque jusqu'à 75 000 € d'amende, en vertu de la loi qui interdit toute divulgation de sondage la veille et le jour des deux tours d'une élection présidentielle.

Attention, ce n'est pas la consultation de sondages publiés par des sites étrangers qui est interdite. C'est le fait de diffuser lesdits sondages, par quelque moyen que ce soit, qui l'est.

Imaginons maintenant que vous ne vous intéressiez pas une seule seconde aux élections mais que, dimanche soir vers 18h, vous ayez envie de partager avec vos amis/followers/lecteurs un passionnant reportage du Soir.be sur la crise de l'industrie de la moule-frite dans le royaume d'outre-Quiévrain depuis la chute de Lehman Brothers ? Vous leur balancez le lien en toute bonne foi, ils tombent sur des estimations des résultats du premier tour, et bam vous êtes plus léger de 75 000 € et vous vous ramassez l'appareil judiciaire dans la mouille. 

Par contre, et c'est là qu'on peut rigoler, diffuser de faux sondages ne tombe pas sous le coup de la loi.

devise_shadok_intelligence_connerie

En clair, si dimanche je publie dans ce blog (ou sur Facebbok, Twitter, etc) "D'après les sondages de sortie des urnes, Jacques Cheminade est en passe d'être élu président dès le premier tour", je ne risque rien d'autre qu'un commentaire de la Commission nationale de contrôle de la campagne vous invitant à ne pas en tenir compte. Mais si je dis "D'après les sondages de sortie des urnes, l'écart est serré entre Hollande et Sarkozy, et le score de Le Pen est plus élevé que prévu", là la Commission ne me dira rien mais déclenchera une procédure judiciaire.

jpg_desordinateur-4-354x271

On pourrait donc profiter de ce dimanche d'élection pour s'amuser avec la Commission de contrôle de la campagne qui va organiser une grande veille durant les deux tours : "Plusieurs personnes travailleront à temps plein et feront des recherches par mot-clé, pour constater les infractions". Je propose donc que nous pourissions les réseaux sociaux de sondages fantaisistes, par exemple sur un deuxième tour Poutou-Cheminade (mon rêve secret) pour donner du travail à tous ces braves stagiaires de la Commission.

 

shadoks-serie-tv-01-g

 

 

Sources juridiques : @Maitre_Eolas 

 

Posté par Fried A à 21:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 avril 2012

La campagne en chantant

Ça y est – Dieu ait pitié de nous – la campagne officielle a commencé. Après des mois de démagogie et de promesses en l'air, on va devoir, en plus, se taper les clips officiels. Et je vous préviens, ils sont encore bien choucards. C'est comme les chansons de campagne, pourquoi ça doit toujours être ringard ?


Ici, à F&C, vous le savez, notre plus cher désir est de servir notre pays. Alors, au lieu de rester devant sa télé à se lamenter du niveau de la campagne, on se retrousse les manches et on n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis. Voilà donc, pour chaque candidat (égalité du temps de parole oblige) la chanson, le clip, qu'il aurait fallu choisir pour mobiliser les foules. On commence par la droite, et on finit sur Mars.

 

1. Marine Le Pen

Depuis qu'elle a pris le parti, elle y croit. Elle le sait, son destin c'est de gouverner la France, et pas simplement de faire chier le monde comme son papa. Et ça marche plutôt pas mal, elle semble avoir réussi à transformer l'amicale pétainiste du paternel en véritable parti de gouvernement (ok, elle a bien été aidé par un certain président sortant, mais quand même). Après tout, il faut voir plus loin que la présidentielle : d'une façon ou d'une autre, la droite de l'après 6 mai se recomposera autour d'elle. Voilà donc le chant mobilisateur que Marine Le Pen devrait jouer à chacun de ses meetings :


Le roi lion - Soyez prêtes


2. Nicolas Dupont-Aignan

Mais si enfin vous savez, Nicolas Dupont-Aignan. Non ? Comment, « non » ? Mais si, c'est le mec qui passe à la télé des fois. Quoi, « qui » ? Bin Nicolas Dupont-Aignan bien sûr ! Il a des chemises bleues, on dirait un gars de l'UMP mais en fait pas du tout, rien à voir, lui il est... enfin, il défend un programme plus... Bon, bin voilà, c'est Nicolas Dupont-Aignan, quoi.


3. Nicolas Sarkozy

Vous vous souvenez de ce billet ? Et bien croyez-moi, croyez-moi pas, le même président, trois ans après, abandonnait Ben Ali et bombardait Kadhafi. Là, je prends l'exemple de la politique étrangère, mais ça marche dans plein d'autres domaines : libéral le lundi, il est interventionniste le mardi ; le mercredi il fustige le modèle social français, le jeudi il nous explique que c'est ce qui nous a protégé de la crise. Un jour il vante les louanges du modèle anglais, le lendemain c'est le modèle allemand qui est à l'honneur. Pendant un an il nous explique que la perte du triple A, ce serait la fin du monde, et puis en fait non. Il fait le Grenelle de l'environnement en 2007 et déclare en 2010 au salon de l'agriculture que « ces questions d’environnement [...] ça commence à bien faire ». En bref, quel autre hymne pourrait mieux convenir à notre bien aimé président-candidat ?


4. François Bayrou

Je voulais éviter le billet partisan, mais le cas de François Bayrou me fout la larme à l'œil, c'est plus fort que moi. Ayons donc une pensée émue pour François, qui pourra toujours se consoler en écoutant cette chanson que Gérard Manset a sans doute écrite pour lui :


5. François Hollande

Notre futur président de la République est réputé dans les milieux autorisés pour son humour ravageur. Malheureusement, pour les milieux non-autorisés, il est surtout connu pour avoir tenu le PS pendant 11 ans en évitant soigneusement de donner une ligne claire au parti. Depuis qu'il s'est lancé dans la présidentielle, il a voulu changer d'image en se présentant comme le candidat sérieux, rompant avec la démagogie traditionnelle de la gauche etc. Pour aussitôt s'empresser de rassurer son électorat en promettant 60 000 postes dans l'Éducation Nationale. Faut bien parler à sa base. François Hollande réussit le tour de force d'être en campagne depuis un an et d'être toujours aussi flou. Du coup, sa chanson de campagne est toute trouvée :


6. Eva Joly

Ah Eva... Quand on t'écoute, c'est les années 60 qui chantent à nos oreilles. Franchement, faire campagne sur la suppression du défilé du 14 juillet, ou la légalisation du cannabis, c'était osé. Et ça nous ramène au bon temps d'avant les centrales, d'avant le périph', où on pouvait faire l'amour dans des champs de tournesols. Fais tourner, Eva, fais tourner.


7. Jean-Luc Mélenchon

L'avantage quand on est sûr de pas être élu, c'est qu'on peut promettre n'importe quoi. Le FN l'a bien compris, qui propose de supprimer purement et simplement l'immigration. Côté Mélenchon, on s'engage sur d'autres types de promesses comme la retraite à 40 ans, le SMIC à 1700 € ou la semaine de 10 heures (une seule de ces propositions est effectivement dans le programme de Mélenchon, sauras-tu la reconnaître ?). Faire rêver, ça coûte pas cher, ça fait plaisir au peuple et ça donne des points dans les sondages, alors pourquoi se priver ? Et puis quand on est pas élu, on peut pas décevoir : c'est pratique. Alors, allons-y, vibrons tous ensemble, levons le poing, brandissons des drapeaux de l'URSS dans les meetings, et vendons au peuple le Grand Soir. Bien sûr, personne n'y croit mais c'est pas désagréable à écouter. Un peu comme quand Goldman nous refait l'Internationale façon variétoche :


Jean Jacques Goldman - Rouge

 

8 et 9. Philippe Poutou et Nathalie Artaud :

Ils sont deux, mais on a envie de leur dire de fusionner, parce que franchement, on arrive pas à faire la différence. Et puis qui sait, à deux, ils arriveraient peut-être à 1%. Blague à part, ça doit pas être facile de succéder à, respectivement, Olivier Besancenot et Arlette Laguiller. Alors oui, ils font un peu pitié, c'est sûr, mais comme le disait France Gall :


France Gall - Résiste

 

10. Jacques Cheminade

Comme on ne sait pas où le mettre, lui et ses 0%, on se l'est gardé pour la fin. Qui est vraiment Jacques Cheminade ? D'où vient-il ? Que nous veut-il ? Mystère. Tout ce que l'on sait c'est qu'il veut coloniser Mars, et qu'il pense qu'Elisabeth II est à la tête d'un complot mondial qui a déclenché (entre autres) la crise de 2008 et Fukushima. D'emblée, la seule chanson de campagne qui vienne à l'esprit c'est :


DAVID BOWIE - STARMAN - LIVE SHOW 72 HQ

 

Mais qui pourrait résister longtemps à ce slogan évident : « Chem-Cheminade » ?

 

 

04 avril 2012

Bonne année !


ShakaPonk - Palabra Mi Amor (feat. Bertrand Cantat)

 

Pour le plaisir de rentendre Bertrand Cantat, et, surtout, pour le plaisir bien plus grand encore de pouvoir dire à Kylord : "J'ai posté mon premier billet de 2012 avant toi".

Posté par Fried A à 21:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 octobre 2011

Humeur du jour

 

Ou en live, si vous préférez voir le minois de Gustav :

 

 

PSssit : "Verlass die Stadt", ça veut dire "Quitte la ville". Et "Es ist Zeit diese Stadt zu verlassen", "il est temps de quitter cette ville".

 

Re-PS-derrière : Je sais pas pourquoi je continue à faire ça. Moi, quand quelqu'un poste une vidéo sur son blog ou sur un site en général, je regarde jamais. Bah.

Posté par Fried A à 23:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

11 septembre 2011

Le Grand Incendie a 10 ans

Aujourd'hui on fête les 10 ans du dernier album (dans tous les sens du terme) de Noir Désir, Des visages des figures. À cette époque d'avant iTunes et Kazaa, la sortie d'un nouvel album était une petite fête, surtout que 666.667 Club, le précédent disque de Noir Désir, avait déjà 5 ans. J'étais donc tout excité quand je suis rentré de la Fnac et que j'ai mis le CD dans ma chaîne (ça fait combien d'années que j'ai pas fait ce geste ?).

En ce mardi 11 septembre 2001, en fin de matinée, j'ai donc entendu cette chanson pour la première fois :

 


Noir Désir - Le grand incendie live

 

Dans le livret accompagant l'album, Le Grand Incendie est illustré ainsi :

 

grandincendieCreepy, isn't it ?


Autant vous dire que quand, dans l'après-midi, après avoir écouté l'album plusieurs fois, j'ai allumé la télé et vu ce qui se passait à New York, je me suis senti plutôt bizarre.

 

simonpegg2Moi, le 11 septembre 2001 (reconstitution)

 

Comme dirait Saez, c'était un jour étrange.

Plus étrange encore pour les amateurs de rap, qui apprirent le report de la sortie de cet album, pour cause de pochette prophétique :

 

TheCoupCoverLarge


Et que dire des amateurs de comics, qui découvrirent le 12 septembre ces vignettes dans un épisode de Superman :

 

3503635041

 

Finalement, il n'y a que les fans des Simpson qui ne durent pas être surpris ce jour-là. Ils avaient été prévenu dès 1997 que quelque chose se préparait à New York pour le 9/11 :

 

simpsons911

 

18745365-mind-blown-

 

Je n'ai pas de conclusion à ce billet, vu qu'à la base je comptais juste vous mettre la vidéo du Grand Incendie. Et puis vous savez ce que c'est, on digresse, on digresse, et on perd le fil. Pour un billet de rentrée, j'aurais pu bosser un peu plus, c'est vrai.

Disons pour conclure qu'autant que je me souvienne, le mardi 11 septembre 2001 a été pour moi une bonne journée. En tout cas jusqu'à ce que, vers 15h, j'arrête d'écouter Des visages des figures en boucle pour mettre les Grosses Têtes et que j'entende un flash info qui mentionnait de façon plutôt confuse un accident d'avion dans une tour à New York, sans plus de précision.

 

PS : C'est marrant, on s'est quitté en juin dernier sur une vidéo de Noir désir, et on se retrouve en septembre sur une autre vidéo de Noir Désir. Et c'est même pas volontaire.

28 juin 2011

Chanson de circonstance

Posté par Fried A à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,